3%, la première série brésilienne de Netflix, apporte un vent de fraîcheur dans la galaxie des séries.
La série du vendredi

3% – La première série Netflix brésilienne

Prélude : Après quelques semaines d’absence (le temps de régler certains points avec mon cerveau, mes émotions et moi-même) je reviens avec le premier article d’une longue liste : « La série du vendredi ». Chaque semaine je vais tenter de vous présenter une sérié télé, qui m’aura plu, marqué, interrogée. Je vais essayer de passer en revue différents styles, différentes époques. J’espère que tout le monde y trouvera son compte et que cela vous donnera des idées de séries à binge-watcher le weekend ;). C’est parti pour la première série !

Fiche d’identité

Nom : 3%
Genre : Dystopie, Science-fiction, Triller
Canal de diffusion : Netflix
Date de sortie : 25 novembre 2016
Format : 45 minutes (8 épisodes)
Saisons  : 1 (Saison 2 en préparation disponible sur Netflix fin 2017)

De quoi ça parle ?

Comme indiqué dans le titre, 3% est la première série brésilienne produite par la plateforme de SVoD Netflix et créée par Pedro Aguilera. Si vous la regardez en VO, vous entendrez donc du portugais. J’a toujours peur de regarder une série dans sa langue d’origine quand je ne suis pas du tout familière avec celle-ci. Mais pourtant ici le portugais ne m’a pas du tout dérangé (et m’a rappelé quelques brides de vocabulaire apprises lors de mon voyage à Porto il y a quelques années). Cela reste une langue latine donc on perçoit très bien les différentes intonations.

3% est une dystopie, par définition c’est donc tout le contraire d’une utopie. Dans cette société futuriste, la majorité de la population (97%) vit dans la pauvreté, entassée dans des bidonvilles. Les 3% restant font partie de l’élite et profitent de la majorité des richesses. Ils vivent sur « l’Autre Rive » où la faim, la pauvreté et la criminalité n’existe pas. Pour rejoindre cette communauté d’élus, chaque année se tient « Le processus », une succession d’épreuves à l’issue de laquelle quelques candidats seront sélectionnés et auront la chance d’accéder à « l’Autre Rive ».

Les thématiques abordées

Cette série a une approche beaucoup moins manichéenne que tout ce qu’on peut trouver fréquemment dans les séries américaines. Chaque personnage a son histoire, son vécu, ses raisons de vouloir réussir le processus. Il y a une part d’ombre et une part de lumière pour chacune de ces histoires. C’est peut être ce point qui fait toute la différence. Les personnages n’étant ni caricaturaux, ni figés dans leur rôle tout au long de la série, on est souvent surpris par la direction que prennent les événements.

En regardant cette série, il est très difficile de ne pas faire la comparaison entre « Le processus » et « La moisson » d’Hunger Games. Dans les deux cas, la cérémonie est presque érigée au rang de culte. Les enfants, tout petits, rêvent de passer avec succès les différentes épreuves et d’accéder à une nouvelle vie. A la différence d’Hunger Games, les participants échouant au « Processus » en ressortent bien vivants et ont même accès à un suivi psychologique les aidant à affronter leur échec.

Mais qui échoue et qui réussit ? Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir ces épreuves ? Sont-elles justes ? Sont-elles faites pour ne sélectionner que les candidats les plus parfait tant sur le plan physique que moral ? Sur ce point je ne vais pas trop m’étaler afin de vous laisser profiter épisodes après épisodes de la découverte des différentes épreuves. J’avoue y avoir retrouvé un petit côté « Cube » dans la succession des épreuves qui m’a beaucoup plus. Chaque épreuve du processus est différente et demandes des habilités particulières qui vont révéler petit à petit (avec l’aide flashbacks parfaitement utilisés) les traits de caractère et l’histoire personnelle de chacun des candidats.

3pour-cent-epreuve

Pourquoi il faut regarder ?

Principalement parce que l’on sort des codes usuels (usés ?) de beaucoup de séries nord-américaines et que ça fait du bien ! La narration est construite différement et pour ma part je l’ai trouvé très immersive. A chaque fois que j’ai essayé d’anticiper ce qui allait se passer je me suis plantée alors au bout d’un moment j’ai simplement arrêté et je me suis laissée emporter par l’histoire. Par l’attachement que l’on construit progressivement pour chacun des candidats, le réalisateur nous invite à nous questionner sur ce qu’est le Bien et le Mal, ce qui est juste et ce qui est arbitraire. Un vrai vent de fraîcheur dans la galaxie des séries !

Tenha um bom dia ! 😉

5 Commentaires

  • Répondre Marion - Mangue Coco 18 novembre 2017 à 9 h 42 min

    Cette série a l’air vraiment très intéressante, rien qu’en lisant ton résumé on pense effectivement immédiatement aux sagas du genre Hunger Games mais ta revue m’intrigue, et je cherchais justement une nouvelle série à regarder sur Netflix. Merci de m’avoir guidée ! 🙂 Gros bisous !

    • Angie - Métro Bureau Dodo
      Répondre Angie - Métro Bureau Dodo 18 novembre 2017 à 11 h 07 min

      Coucou Marion, oui tu peux foncer sur cette série les yeux fermés je pense 🙂 Les épisodes s’enchaînent sans qu’on voit le temps passer. A bientôt et bon weekend ! Bisous 😉

  • Répondre mytrendylifestyle 18 novembre 2017 à 16 h 58 min

    Hello Angie!
    Je me souviens avoir vue cette série et avoir hésite à la regarder, si tu dis qu’elle vaut le détour je vais donc l’essayer voir ce que ça donne, le concept est original en plus!
    Bisous 🙂

    • Angie - Métro Bureau Dodo
      Répondre Angie - Métro Bureau Dodo 19 novembre 2017 à 10 h 56 min

      Je l’ai vu dans mon fil Netflix pendant pas mal de temps aussi sans réussir à me lancer ! J’aurais dû m’y mettre plus tôt 😉 J’ai hâte à la saison 2 qui devrait arriver dans quelques semaines. Bon dimanche ! Bisous 🙂

  • Répondre Eli Bennet 8 décembre 2017 à 11 h 52 min

    J’ai ADORE cette série! Quelle belle découverte! Et j’approuve ton analyse, c’est vrai que chaque personnage a sa zone d’ombre, les héros ne sont pas forcément ceux que l’on croit… Et le scénario est tellement original!
    Vivement la suite!!

  • Laisser un commentaire